Compte-rendu de l’Assemblée Générale

Compte-rendu de l’Assemblée Générale

Vous pouvez le lire en ligne et/ou le télécharger

Présentation des groupes

Admin, Technique, Accueil et Info-com

Boubou lance un appel au secours pour info-com

Pascal indique que le site est un peu en stagnation.

Il circule des fiches d’inscription aux groupes.

Voici les nouveaux inscrits :

Admin Technique Accueil Info-com
Philippe Gerards-Cottin François Garcia Charles Leydier Bernard Descos
François Garcia Didier Raymond Alain Cabanel François Garcia
Arnaud Blatteyron Fabienne Blanès
Pascal Nauton
Jacques Sellier
Pierre Choulet
Sylvie Richaud
      Cécile Fabre-Bazié

Laurent Charles présente son projet :

Il souhaite réaliser un film sur l’APIMA en auto production mais dans un registre artistique non journalistique ni documentaire.

Il n’y a pas de d’idée économique derrière et l’apima aura un droit de regard sur la diffusion mais il souhaite avoir une entière autonomie sur la réalisation et le montage.

Toute personne qui ne souhaite pas que son image soit utilisée pourra bien sûr le lui demander.

Il présentera son projet une fois terminé à l APIMA.

Des adhérents proposent des idées pour le film.

Vote contre : 0

 

Présentation des comptes

Dépenses d’environ 2000€ supérieur au budget dû au remboursement anticipé de la souscription

14000 de cotisations en plus +30 adhérents et 2840€ de facturation au GRAAB et PJJ.

Vote du budget 2016 (en annexe)

Vote contre : 0

Abstention : 0

Adopté à l’unanimité.

 

Présentation base informatique :

Par Ratman

Ça avance

Question BTR c’est quoi ? base de transition rapide.

Les adhésions sont encore saisies dans l’ancienne base mais les traitements se font dans BTR.

Présentation BBMB

Bernard Descos présente le travail du groupe BBMB (Présentation en ANNEXE).

Pourquoi recruter au niveau bts ? Car il faut une personne qui ait la capacité de s’auto-former et une autonomie supérieure au niveau bac.

 

Un débat :

Pourquoi temps partiel et non un temps plein pour l’embauche septembre 2017, dans l’organisation du départ à temps partiel de Boubou en 2018 ?

 

Contre le temps plein Pour le temps plein
Incertitude sur le surcout financier : un temps partiel (commençant en sept 2017), permet de préserver notre réserve financière. Plus facile pour trouver des candidats

Un temps partiel pourrait éliminer de bons profils

Un temps partiel permettrait d’embaucher un autre temps partiel dans l’avenir. Equilibre de l’équipe des salariés :  il n’y aurait qu’un seul temps plein si nouveau temps partiel.

Un temps plein a un poids plus important au sein de l’association.

Le temps partiel est une source de division entre salariés.

Il assure de meilleures conditions d’encadrement des chantiers
Former le nouveau permanent prend des heures sur le temps d’encadrement des permanents donc nous avons besoin de plus d’heures au total
Besoin de plus d’heures pour intégrer certaines taches actuellement réalisées bénévolement
Le temps partiel fabrique de la précarité
2 temps partiels impliquent 2 embauches et 2 formations

 

Plusieurs personnes pensent que l’on cherche à remplacer le temps plein de Boubou par un temps partiel. On réexplique le système de tuilage sur la fin 2017 et toute l’année 2018.

Explication sur les estimations des différents scénarios.

Les coûts des différents temps de travail sont présentés :

 

Si l’on embauche un Temps plein pour septembre ça nous couterait 36000€ pour une année = ¾ de nos économies.

1 temps partiel à 24h nous couterait environ 2000€/mois

2 temps partiel à 24h nous couterait environ 4000€/mois

1 temps plein à 35h nous couterait environ 3000€/mois

 

Boubou a été adhérent puis salarié ? Oui,

Il faut définir le statut du salarié. Un salarié doit-il s’investir avec le même militantisme qu’un adhérent ?

Le groupe BBMB a listé les tâches réalisées hors encadrement de l’atelier par Boubou. Pour chacune d’entre elles, il y a des solutions autres que de la confier au nouveau permanent.

Il ne faut pas mettre sur les épaules du nouveau salarié (de la nouvelle salariée) le remplacement de Boubou.

Pour continuer la réflexion sur l’embauche du nouveau permanent, ou de la nouvelle permanente, et le fonctionnement à venir de l’association, deux groupes de travail sont formés :

 

Groupe embauche : aspects techniques : quand embaucher ? Temps plein ou partiel ? Comment embaucher ? Avec quel profil ? Et aller jusqu’à l’embauche de la personne. Les permanents sont embauchés pour l’encadrement de l’atelier, la formation, pas pour autre chose (?)

 

Sont inscrits dans ce groupe :

Stéphane Durand, François Vernadat, Aurélien Struve, Geneviève Boumelita,Pierre-François Jourde, Boubou, Arnaud Blatteyron, Véro Guillemard, Jacques Sellier, Grégory Roussel, Antonio Freitas, Sylvain CHauffour, Eric Thiallier.

Groupe « esprit et fonctionnement de l’apima » : comment va perdurer et évoluer l’association après le départ de Boubou ? L’association va devenir ce que l’on va décider d’en faire : quelle part du bénévolat ?….. Les taches que faisait Boubou paraissent énormes, sur une seule personne, mais partagées ce sera bien sûr moins énorme : outils de communication pour que cela puisse fonctionner ? L’esprit de l’Apima c’est aussi que chacun donne ce qu’il peut, pas de comptes à ne rendre à personne, pas de jugement.

Personnes inscrites dans ce groupe :

Aurélien Struve, Pierre Boussange, Boubou, Charles Leydier, Fabienne Blanès, Véro Guillemard, Sylvain Chauffour, Bernard Descos, Ratman, Laurent Charles, Pascal Nauton, Laure Lanoir

 

 

 

Certaines personnes pensent que ces deux groupes doivent travailler de façon indépendante, d’autres pensent que les deux sont intimement liés.

 

Les points de vue des permanents sur la quotité de la future embauche :

 

Point de vue de Boubou :

Favorable à un temps partiel d’abord en septembre prochain, dans l’idée de l’augmenter éventuellement ensuite.

 

Point de vue d’Aurélien

Boubou fait 35h actuellement. Il faut séparer le recrutement du permanent, de la fonction de représentation de Boubou.

Un temps partiel de 24h permet une disponibilité de Boubou pour transmettre son savoir aux groupes.

Le bénévolat de Boubou permet actuellement aux autres permanents d’être plus sereins dans l’auto gestion des salariés.

 

Point de vue de Stéphane :

Un temps plein serait parfait et le recrutement d’un temps partiel serait plus difficile (car moins de candidats). Voir si on ne peut pas envisager un 30- 31 h, et voir s’il y a évolution possible du temps de travail, qu’il faudra bien préciser lors du recrutement.

 

Point de vue de François :

S’il y a des tâches supplémentaires qui lui reviennent, il veut qu’elles soient réalisées sur son temps de travail.

 

Un adhérent souligne l’importance de se projeter plus loin : que veut-on pour 2019 ?

La proposition est faite de rechercher d’autres types de contrats (contrats aidés ? cdd ? ….)

Ne peut-on pas envisager un autre planning de tuilage et de recrutement ?

Un temps partiel au-delà de 24 heures est-il possible ?

 

Il est proposé l’organisation d’une autre Assemblée générale ordinaire au mois de juin :

Pour voter sur l’embauche d’un(e) permanent(e), à partir du travail des 2 groupes « embauche » et « esprit de l’APIMA ».

Décision adoptée à l’unanimité sauf 1 abstention.

La saturation de l’atelier

 Pistes de réflexions issues des régulectifs pour éviter la saturation

 

-augmenter le nombre d’heures où les permanents sont deux.

(Propositions de nouvelles grilles horaires)

– embaucher un autre permanent

– augmenter le nombre de chantiers possibles dans la semaine = étendre les heures d’ouverture

 

Les départs en vacances vont générer un surcroit de la demande au printemps.

Les heures supplémentaires ? Est-ce légal d’en avoir à l’APIMA ?

Cette décision était pour répondre immédiatement à une surcharge ponctuelle, et l’AG de novembre avait décidé que ce ne serait pas renouvelé.

Ce n’est pas dans « l’esprit de l’apima » d’embaucher de façon temporaire.

Selon le point de vue des permanents, les heures sup ont permis d’absorber la surcharge de l’atelier.

 

Boubou et Aurélien proposent une nouvelle grille de travail pour les permanents

Ils détaillent l’actuel (en annexes) et explique la nouvelle (en annexes)

L’atelier sera en permanence encadré par deux formateurs simultanément (sauf période de congé d’un salarié).

 

Concrètement, cette formule implique la disparition des heures du soir (18 heures 20 heures) qui sont réaffectées le samedi en heures de travail des permanents.

 

A partir du 17 avril, les nouveaux horaires d’ouverture seront donc les suivants :

lundi             14 heures       18 heures

mardi             9 heures       18 heures

mercredi        9 heures        18 heures

jeudi              9 heures        18 heures

vendredi        9 heures        18 heures

samedi          9 heures        18 heures

Le lundi matin reste consacré au nettoyage de l’atelier à partir de 10 heures.

 

Précisions sur les objectifs visés :

Amélioration des conditions de travail des salariés : pour les salariés à pleins temps, la réorganisation permet de supprimer les enchaînements de semaines de 6 jours et de 5 jours coupées du seul dimanche comme repos hebdomadaire. Pour l’ensemble des salariés, la disparition des heures où ils encadrent seul l’atelier apporte plus de sécurité et de tranquillité d’esprit. Elle permet une relation plus sereine avec les adhérents présents.

Meilleure efficacité de l’encadrement : actuellement, le samedi, le nombre de chantiers théoriquement accepté est réduit à 5 (au lieu de 6 le reste de la semaine) et ils sont limités par les critères suivants : pas de première visite, pas de diagnostique complexe, accès aux chantiers complexes limité en fonction de l’autonomie de l’adhérent. De plus, la pratique dans l’atelier se limite le plus fréquemment à l’accompagnement dans la réparation du véhicule au détriment de l’aspect pédagogique. Avoir deux encadrants présents le samedi permettra d’accepter les chantiers de toutes difficultés comme les autres jours de la semaine. Elle permettra également de respecter l’objectif premier de l’APIMA : la pratique de la formation dans l’atelier qui reste la condition essentielle de plus d’autonomisation pour chacun.

 

Cela peut jouer sur la saturation : on est plus efficaces à 2, les chantiers avancent plus vite, on fait plus que 2 fois le travail.

Un débat s’ouvre sur cette nouvelle grille :

Voici les arguments qui ont été présentés pour et contre la fermeture de l’atelier à 18h :

 

Pour finir 18h Contre finir 18h
Permet de travailler en doublette en permanence Les dernières heures consacrées au remontage (en relative autonomie) devront être reportées au lendemain
Il n’y pas grand monde à partir de 18h Toutes les personnes qui sortent du travail à 17h 17h30 devront venir le samedi
Permet de préserver la vie privée des permanents Les horaires 18h à 20h permettent de faire de petits chantiers (plaquette, vidanges) et diagnostics simples : ils vont venir empiéter sur les chantiers plus longs.
Aurélien : tous les incidents qu’il y a eu ont eu lieu un samedi à un seul permanent On perd 10h d’ouverture au total par semaine

 

Avis des autres permanents :

François est d’accord avec cette grille.

 

Stéphane précise qu’il n’a pas était associé à la réalisation de cette grille et qu’elle fait suite à une première proposition de grille qui l’aurait contraint à démissionner (car il a une 2e activité le samedi). Il n’est pas favorable à la fermeture à 18h, en se plaçant dans l’intérêt des adhérents mais demande à l’AG comment présenter les nouveaux horaires lors de la prise de rendez-vous.

 

Avis d’adhérents :

Il est proposé de refaire d’autres propositions de grilles en prenant en compte la future embauche (ex 24h en plus.)

Y a-t-il urgence à changer ces grilles et pourquoi ne pas attendre la future embauche ?

Et pourquoi ne pas faire glisser les horaires vers 10h-19h ?

Il faudrait voir les dates d’accroissement d’activité (par exemple début des vacances)

Il est demandé pourquoi ne pas solliciter des adhérents pour venir aider pour des chantiers ponctuels ?

C’est en effet une aide qui peut être intéressante, mais nous ne pouvons pas faire un appel, chercher à « embaucher des bénévoles », car il y aurait des exigences sur leurs interventions, proches de ce qui est demandé aux permanents. On ne peut pas formuler d’exigences fortes à quelqu’un qu’on fait venir bénévolement. Par contre, si la personne vient spontanément, elle donne ce qu’elle peut, s’en va quand elle veut.

 

Vote nouvelle grille jusqu’à l’AG de juin 2017

A la prochaine AG sera évaluée sa pertinence, et sera décidée sa reconduction ou non.

 

Pour : 44

Contre : 11

Abstention :14

Non prise part au vote : 1

 

Annexes

Comptes 2016
Au 31 Décembre 2016
Dépenses Réalisations en  € Différence                                             en EURO Réalisation en %
602210 chauffage 1 000 693,00 307,00 69%
602230 outillage atelier 2 200 1 863,22 336,78 85%
604000 abonn/entr  informatique 400 192,11 207,89 48%
605000 aménagement/entretien bureau 200 267,56 -67,56 134%
605100 aménagement/entretien atelier 2 200 2 360,55 -160,55 107%
606100 électricité / eau 2 800 2 905,83 -105,83 104%
606300 consommables atelier 2 400 3 336,08 -936,08 139%
606301 baladeuses 300 417,61 -117,61 139%
606400 fournitures administratives 200 357,12 -157,12 179%
environnement 1 200 1 895,12 -695,12 158%
613000 loyer 27 000 26 400,00 600,00 98%
615610 hygiène 2 100 2 285,92 -185,92 109%
615620 entretien matériel 1 000 777,28 222,72 78%
615630 entretien analyseur 500 727,80 -227,80 146%
615640 entretien véhicule 150 256,70 -106,70 171%
616000 assurances 2 500 2 736,92 -236,92 109%
618300 revues techniques 2 000 1 984,32 15,68 99%
623000 communication 200 0,00 200,00 0%
625700 fête-repas 1 500 2 306,51 -806,51 154%
626100 frais postaux 500 303,60 196,40 61%
627800 frais bancaires 120 121,59 -1,59 101%
635130 impots locaux 4 650 4 560,00 90,00 98%
641000 salaires nets 125 208 63 495,98 120865,14 97%
641000 heures de contrainte 0,00
641000 heures supplémentaires 443,83
641300 primes panier de jour 4 240,80
645100 cotisations urssaf 36 608,85
FNAL 2,39
645300 cotisations retraite 7 692,85
645400 cotisations chômage 5 246,86
645800 prevoyance 2 370,05
645800 AGFF 763,53
647500 médecine du travail 450 364,80 85,20 81%
648100 formation 500 0,00 500,00 0%
648200 cotis. form. Prof. 550 586,26 -36,26 107%
648300 déplacements 100 48,00 52,00 48%
658000 divers 500 883,39 -383,39 177%
666200 téléphone 1 000 899,00 101,00 90%
678800 charges exceptionnelles 500 172,18 327,82 34%
Intérêts emprunt 4 680 10 075,00 -5395,00 215%
Dépenses totales 188608 190 642,61 -2035 101%

 

 

 

Recettes

754000 Collectes (fêtes) 150 382,83
756112 Cotisations 182400 196530
produits financiers 400 378,74
Aide CUI CAE (François 1999 1609,09
Divers 0 2840
TOTAL PRODUITS 184 949 201 741
RESULTAT -3 659 11 098
-1,98%

 

BOUBOU  MET  LES  BOUTS

(BBMB)

 

 

DEUX  GRANDS AXES

 

 

1°)           ASPECTS Technico-Pratiques et Financiers                                       

                                    du départ-   recrutement

 

 

2°)          APIMA – BOUBOU

 

  1. a) La conservation, l’évolution, la diffusion

De l’Esprit, l’Ethique de l’APIMA

 

  1. b) Les conséquences sur l’évolution du fonctionnement de l’APIMA

 

1°)    Les aspects technico-pratiques et financier du départ-recrutement

 

L’essentiel du travail repose sur une harmonisation, un tuilage entre le départ et le remplacement sur le poste de BB, en tenant compte des contraintes financières, de la législation du travail et des particularités de la vie apimiesque.

 

            ° Calendrier

Départ de BB début 2019 + congés, récupérations

Début 2018 BB à 80%

Recrutement : Automne 2017 sur 1tps partiel (24h mini /sem. Permet période d’essai et passage progressif à un plein temps

Démarche dès Avril-Mai 2017 auprès de :

– Pôle Emploi

-Mission Locale

-Assoc + lieux alternatifs

-Centres de formation/Lycées

– Sélection : Septembre 2017

 

 

° Procédure d’embauche

 

-Deux groupes d’évaluation :

1= Evaluation de la capacité à intégrer le fonctionnement associatif et apimiesque

2= Evaluation technique et pédagogique

Déroulement :

– Elimination sur dossier

– Pour les candidats retenus :

Deux entretiens : a) Connaissance du milieu associatif

  1. b) Partie technique et pédagogique sur un sujet défini (ex : moteur 4 temps à expliquer) + un sujet surprise

Deux mises en situation sur deux ½ journée : une avec BB et ses commentaires

Une autre avec Stéphane avec évaluation de la prise en compte et l’intégration des conseils donnés.

Prévoir un groupe de suivi pour la période d’essai

 

° Ebauche du profil du poste de Formateur

Permis B exigé

Compétences techniques attendues

– Niveau de connaissance initiale élevé (équivalent BTS), expérience plus que souhaitée

– Capacité à acquérir des compétences, de lui-même et par le biais de la formation afin de suivre les évolutions technologiques du secteur automobile (prépondérance de l’électronique, arrivée des voitures hybrides,…)

Compétences humaines attendues

 

Par rapport aux adhérents

 

Pédagogie/Adaptabilité

Patience, calme, empathie

Capacité d’évaluation du niveau de l’adhérent/Comment bosser avec

Evaluer la durée du chantier en fonction du niveau (degré d’autonomie et capacité d’apprentissage de l’adhérent))

Fermeté bienveillante / Capacité d’écoute

 

 Par rapport à l’équipe d’encadrement

 

Capacité à encadrer l’atelier (autonomie)

Capacité à travailler en équipe autogéré (prise de décision collective)

Capacité d’échange avec ses futurs collègues

Nature du travail

Formation des membres de l’association à la mécanique automobile

Diagnostic des dysfonctionnements comprenant   éventuellement l’essai des véhicules

Mise au point du plan de travail des réparations avec l’adhérent :

– pourquoi, comment, en fonction du niveau de l’adhérent

– savoir évaluer combien de temps sera nécessaire

– évaluer l’aspect économique de la réparation, savoir orienté vers le FDS si besoin

Suivi contrôle et aide de l’adhérent durant la réparation

Vérification et essai du véhicule

Prise en charge de stages internes à la formation à la mécanique automobile

Capacité à organiser des formations externes à la structure

Relations avec les structures extérieures

Responsabilité

Sécurité des personnes sur chaque poste de travail et sécurité globale de l’atelier

Bonne marche générale de l’atelier (discipline)

Qualité de la formation

Qualité de la réparation vis-à-vis de l’adhérent ( notion de sécurité)

Gestion de l’atelier, gestion des rendez vous, organisation matérielle de l’atelier

°) Modalités financière et impact bugétaire

Il serait bien que ce soit notre trésorier qui les présentes…

 

3 hypothèses :

Un tps partiel = 2000€/mois

Deux tps partiels = 4000€

Un tps complet = 3000€/mois

 

Tps = 24h mini légal

2 tps partiel = 48h

1 tps complet = 35h

 

La réserve financière permet de couvrir les coûts supplémentaires dont il faudra déduire les 20% de bb quand celui-ci passera à 80% début 2018.

A priori, en s’en tenant au bilan 2016 (qui fut exceptionnel par le nbr des nvx adhérents), les recettes ne permettent pas de supporter ce surcoût sur du long terme.

Reste l’inconnu de la répartition des tâches de bb ….

 

 

                2°)  APIMA – BOUBOU

 

  1. Conservation, Evolution, Diffusion de l’Esprit, L’Ethique de l’APIMA.

 

Comme pour la partie suivante, ceci est informatif pour une mise en œuvre ultérieure et à long terme. C’est une liste non exhaustive qui sera débattue plus tard.

 

                                  Information-Transmission auprès des nouveaux adhérents  

 

             Histoire de l’Apima

 

–    Origine,

Valeurs,

principes,

fondamentaux,

évolution ….

 

Comment redéfinir, garder, faire évoluer tout ça ?

 

Qu’est ce qui fait sens à L’Apima ?

Définition de l’Education Populaire

Projet associatif différent d’une entreprise conventionnelle et non contre.

Produire des chartes ?

Favoriser l’expression de chacun

Mettre en place une méthodologie pour recueillir la vision de chacun et aboutir à un projet commun

 

  1. Les conséquences sur le fonctionnement de l’APIMA

 

– Evolution de la répartition des tâches.

– Etat des différentes tâches à  discuter  ultérieurement en AG

– Ce qui suit n’a qu’un but informatif aujourd’hui en rapport avec la variété des sujets abordés par le BBMLB.

-Et il faut tenir compte de l’implication déjà existante de l’ensemble des permanents et des adhérents dans ces tâches.

 

-Les commissions diverses et variées (ex : FDS)

– Les groupes de travail

– Le Régulectif

– Les stages internes (organisation…) avec les permanents

– Relation avec le proprio.

-Accueil de stagiaires extérieure ( PJJ, etc..)

– Les grilles d’horaires des permanents

– Stages extérieurs ? Proposition, montage, devis, suivi

– Les relations extérieures : (ESSS, autres asssoc,,,,)

– Accueil des nouveaux adhérents

– Répondre au mail

– Les travaux collectifs

 

– INFORMER – DIFFUSER – CONSERVER

Faire en sorte que l’info soit accessible pour tout le monde ? // Fonctionnement de l’atelier, de l’APIMA

Multiplication des référents ?

Le Turn-over ?

Outil(s) de stockage, de diffusion ?

 

 

 

  1. Conservation, Evolution, Diffusion de l’Esprit, L’Ethique de l’APIMA.

 

Comme la précédente cette partie est informative pour une mise en œuvre ultérieure et à long terme. C’est une liste non exhaustive qui sera débattue plus tard.

 

Information-Transmission auprès des nouveaux adhérents  

 

 

Histoire de l’Apima

 

–     Origine,

Valeurs,

principes,

fondamentaux,

évolution ….

 

Comment redéfinir, garder, faire évoluer tout ça ?

 

Qu’est ce qui fait sens à L’Apima ?

Définition de l’Education Populaire

Projet associatif différent d’une entreprise conventionnelle et non contre.

Produire des chartes ?

Favoriser l’expression de chacun

Mettre en place une méthodologie pour recueillir la vision de chacun et aboutir à un projet commun.

 

 

Grille actuelle sur 1 mois

 

n° semaine horaire Stéphane horaire Roger horaire Aurélien horaire François
civile APIMA date de à de à de à de à 14
lundi 20-févr 10 18 14 20,4 10 1 2 2 1 20
mardi 21-févr 9 18 9 18 14 20,4 9 2 2 3 3 1 20
8 5 mercredi 22-févr 9 18 14 20,4 9 13,5 9 2 2 2 2 1 20
jeudi 23-févr 9 18 9 18 14 20,4 9 2 2 3 3 1 20
vendredi 24-févr 9 18 14 20,4 9 13,5 9 2 2 2 2 1 20
samedi 25-févr 9 18,4 9 18,4 9 2 2 2 2 18
44 40,2 37,6
n° semaine horaire Stéphane horaire Roger horaire Aurélien horaire François
civile APIMA date de à de à de à de à 14
lundi 27-févr 14 20,4 10 18 10 1 2 2 1 20
mardi 28-févr 9 13,5 14 20,4 9 18 9 2 2 2 2 1 20
9 6 mercredi 01-mars 9 13,5 9 18 14 20,4 9 2 2 2 2 1 20
jeudi 02-mars 9 13,5 14 20,4 9 18 9 2 2 2 2 1 20
vendredi 03-mars 9 13,5 9 18 14 20,4 9 2 2 2 2 1 20
samedi 04-mars 9 18,4 9 18,4 9 2 2 2 2 18
27,4 46,6 38,8
n° semaine horaire Stéphane horaire Roger horaire Aurélien horaire François
civile APIMA date de à de à de à de à 14
lundi 06-mars 10,4 13,5 10 13,5 10,4 20,4 10,4 18 10 4 2 2 1 20
mardi 07-mars 14 20,4 9 13,5 9 18 9 2 2 2 2 1 20
10 7 mercredi 08-mars 9 13,5 14 20,4 9 18 9 2 2 2 2 1 20
jeudi 09-mars 14 20,4 9 13,5 9 18 9 2 2 2 2 1 20
vendredi 10-mars 9 13,5 14 20,4 9 18 9 2 2 2 2 1 20
samedi 11-mars 9 18,4 9 18,4 9 2 2 2 2 18
3,1 34,7 41,2 43,6
n° semaine horaire Stéphane horaire Roger horaire Aurélien horaire François
civile APIMA date de à de à de à de à 14
lundi 13-mars 10 18 14 20,4 10 1 2 2 1 20
mardi 14-mars 9 18 14 20,4 9 13,5 9 2 2 2 2 1 20
11 8 mercredi 15-mars 9 18 9 13,5 14 20,4 9 2 2 2 2 1 20
jeudi 16-mars 9 18 14 20,4 9 13,5 9 2 2 2 2 1 20
vendredi 17-mars 9 18 9 13,5 14 20,4 9 2 2 2 2 1 20
samedi 18-mars 9 18,4 9 18,4 9 2 2 2 2 18
44 31,2 37,6
70 140 140 80
total 74,5 156,5 157,8 81,2
prorata 0,532143 1,117857 1,127143 0,58 période du 28-nov-2016 au 18-mars-2017
à reporter : 2,30   -4,85   -3,80   -6,40 Stéphane 0,5041 2,30 dif. Si 0,5 temps plein
Roger 1,0753 -4,85 dif. si 1 temps plein (heures supplémentairesdéduites)
      François Aurélien 1,0939 -3,80 dif. si 1 temps plein (heures supplémentairesdéduites)
nombre de samedis : 2 10 12 6 30 François 0,61 -6,40 dif. Si 0,571 temps plein (heures supplémentairesdéduites)
nombre de soirées : 14 24 28 14 80
semaines de 6 jours : 8 8 1 17
weekend 1 jour : 2 8 6 2 18
Contraintes théoriques
Stéphane Roger Aurélien François
nombre de samedis : 2 5 6 3 16
nombre de soirées : 14 26 26 14 80
semaines de 6 jours : 2 ou 1 1 ou 2 1 1
weekend 1 jour : 1 3     4


Nouvelle Grille sur 1 mois

3,1 44,6 26,6 44,6
n° semaine horaire Stéphane horaire Roger horaire Aurélien horaire François
civile APIMA date de à de à de à de à 14
lundi 12-juin 10 18,2 14 18,2 10 1 2 2 20
mardi 13-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
44 5 mercredi 14-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
jeudi 15-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
vendredi 16-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
samedi 17-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 18
8,2 31,8 18,4 46
n° semaine horaire Stéphane horaire Roger horaire Aurélien horaire François
civile APIMA date de à de à de à de à 14
lundi 19-juin 14 18,2 10 18,2 10 1 2 2 20
mardi 20-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
45 6 mercredi 21-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
jeudi 22-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
vendredi 23-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
samedi 24-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 18
22,6 35,8 46
n° semaine horaire Stéphane horaire Roger horaire Aurélien horaire François
civile APIMA date de à de à de à de à 14
lundi 26-juin 10,4 13,5 10,4 18,2 10 18,2 10,4 18,2 10 4 3 3 20
mardi 27-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
46 7 mercredi 28-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
jeudi 29-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
vendredi 30-juin 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
samedi 01-juil 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 18
3,1 35,4 35,8 44,6
n° semaine horaire Stéphane horaire Roger horaire Aurélien horaire François
civile APIMA date de à de à de à de à 14
lundi 03-juil 14 18,2 10 18,2 10 1 2 2 20
mardi 04-juil 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
47 8 mercredi 05-juil 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
jeudi 06-juil 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
vendredi 07-juil 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 20
samedi 08-juil 9 18,2 9 18,2 9 2 2 2 2 18
22,6 36,8 45
70 140 140 80 430
total 56,5 139,8 145,2 90,6 432,1
prorata 0,403571 0,998571 1,037143 0,647143 période du 20-mars-2017 au 8-juil-2017
à reporter : -1,00   0,40   3,20   -3,60 Prorata Stéphane 0,4982 -1,00 dif. Si 0,5 temps plein
Prorata Roger 1,0007 0,40 dif. si 1 temps plein
Stéphane Roger Aurélien François Prorata Aurélien 1,0057 3,20 dif. si 1 temps plein
nombre de samedis : 2 12 12 6 32 Prorata François 0,57 -3,60 dif. Si 0,571 temps plein
nombre de soirées :
semaines de 6 jours :
weekend 1 jour : 1 8 4 13
Contraintes théoriques
Stéphane Roger Aurélien François
nombre de samedis : 2 5 6 3 16
nombre de soirées : 14 26 26 14 80
semaines de 6 jours : 2 ou 1 1 ou 2 1 1
weekend 1 jour : 1 3     4

 

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire