Compte-rendu groupe « Esprit et fonctionnement »

Compte-rendu groupe « Esprit et fonctionnement »

CR « Esprit et Fonctionnement »

Du 04/05/2017

Présents : Sylvain, Véro, Pascal, Boubou, Laure, Geneviève, Jacques, Laurent,
Aurélien, Charles, Bernard

  • Discussion sur le mot lubie comme titre, référence de l’expression, de
    l’idée Apimienne. Certains la trouvent inappropriée. Y a pas le feu, ça reste en
    suspend…
  • Critique du dernier CR qui apparait pour certains un état des lieux,
    un constat négatif du fonctionnement actuel de l’Apima .

 

  • Echanges : Apima toujours en évolution. Départ BB=comment organiser le
    fonctionnement pour qu’il soit le plus fluide possible, démocratique, investit par
    le plus grand nombre=comment faire mieux pour améliorer l’actuel dans
    l’augmentation de la répartition des tâches.
    · Recentrage sur l’objet du groupe « Esprit et Fonctionnement » :
    Produire un ou des outils sur les valeurs, principes, fondamentaux
    de l’idée apimienne et son fonctionnement.
    · Comment faire : Il est décidé de revenir aux mots évocateurs de
    l’IA (c’est l’idée apimienne pas de l’insémination artificielle)
    énoncés lors de la précédente réunion.
    PREMIER MOT : AUTOGESTION
    Qu’est ce que l’autogestion à l’Apima, car il existe différentes façon
    de l’exercer dans ce vaste monde.
    · Rappel historique de BB pour saisir comment on en est arrivé à
    l’actuel
    Début 1983 . L’idée, la vision qui perdure toujours est la prise en charge
    collective du fonctionnement de l’assoc.
    Pas d’idées précises du comment
    Structure associative traditionnelle : CA-Bureau-AG décideuse.
    1984-85 : Premier conflit entre deux postures différentes des deux menbres
    fondateurs. BB contre le modèle industriel, hiérarchisé et pyramidal, Christian
    une ou quelques personnes décident, les autre appliquent.
    Christian s’en va.
    1986 : Apima en défaut de paiement- Dissolution envisagée- Esprit associatif se
    mobilise pour le sauvetage- AG avec 100 personnes sur 120 adhérents- Decision
    de continuer.
    L’Apima repart sur le même modèle mais en plus dynamique et
    perdure ainsi vaille que vaille.
    Fin années 90 : Nouveau conflit avec une tentative de prise de pouvoir
    individuel par le Président.
    Ce qui entraîne une réaction, une évolution de plus en plus marqué vers un
    fonctionnement horizontal, d’autogestion avec la création de différents groupes
    de travail et de réflexion.
    Conclusion : L’Apima s’est forgée de sa propre expérience, s’est
    construite sur des fonctionnements, des conflits, des ruptures. Pas de théories ou
    idéologies dominantes mais des gens, des visions différentes l’ont fait évoluer,
    se positionner, s’affirmer, grandir, mûrir sur l’idée de départ : La prise en
    charge collective du fonctionnement de l’assoc.
    A la certitude humaniste et rêveuse de la fin des années 70 et début 80 de
    pouvoir agir sur le monde, l’assoc s’est affirmée dans sa confrontation à la
    réalité du fonctionnement collectif par la somme de ses individus, avec des hauts
    z’et des bas.
    Actuellement le fonctionnement est plus collectif et son efficience toujours à
    améliorer. De par sa nature, l’Apima est et sera toujours en mouvement (ou ne
    sera plus… ?)
    L’Autogestion Apimienne de nos jours
    – Utopie, laboratoire de démocratie
    – Jamais parfait, remise en cause
    – Pas de règlement=contraire à autogestion
    – Fonctionnement implicite, pas de loi écrite, prise en charge
    collective
    – Groupes de travail = Administratif
    Comptabilité
    Régulectif
    Embauche
    Info-Com
    Esprit et Fonctionnement
    Technique
    Autogestion des permanents
    Le groupe accueil nouveaux adhérents
    Le nœud de l’affaire reste L’INFORMATION sous toutes ses
    formes, pour impliquer davantage les adhérents et créer de l’ INTERACTION
    Dans ce sens le site informatique vise à exposer les objectifs,
    le fonctionnement, les réflexions. Il se veut être un dispositif( ?), un support
    dynamique de l’ensemble des outils de l’Apima
    Le fonctionnement actuel annule toute prise de pouvoir
    individuelle.
    L’autogestion des permanents sera à voir avec le groupe embauche
    Prochaine réunion : Mardi 23 Mai à 18h30
    Ordre du jour : Continuer à éplucher les mots évocateurs qui sont
    inhérents aux principes de l’Apima (solidarité…) pour les inclurent dans la lubie
    Début de formalisation de la « Lubie »
    Suite à la demande de Geneviève j’ai tenté un petit tableau
    récapitulatif auquel j’ai ajouté mes propres lubies surgies entre deux rêves.

LA LUBIE
Prise en charge collective de la gestion et du fonctionnement – Laboratoire de
gouvernance et de démocratie – Solidarité – Diversité – Liberté – Respect –
Autonomie – Responsabilité – Aventure collective – Apprentissage ( de la
mécanique et du collectif)

LA REVUE TECHNIQUE
LE POSTE DE PILOTAGE
C’est l’Assemblé Générale :
Elle discute les propositions des différents groupes de travail
Elle vote, elle décide
L’ENERGIE LE MOTEUR – LES TRANSMISSIONS
Autogestion :
Participation-Implication Le Régulectif = gestion
Gestion collective quotidienne des décisions
Gestion horizontale de l’AG – Liens entre AG
Pas de hiérarchie Groupes travail adhérents
Information
Interaction Les Groupes de travail :
Remise en cause réflexions-élaborations sur
propositions AGsuivraient
les autres Régulectif-Les travaux sont
mots évocateurs exposés, discutés, votés enAG
Le site Informatique :
Présentation de l’Apima
Informations sur l’actualité
Le calendrier des réunions
Après on peut détailler les fonctions et contenus de chaque groupe.
Pour faire ce que vous en voudrez !!!!
Suivant la loi implicite du qui ne dis mot consent, le compte rendu
définitif sera établi dans une semaine.
Bien à vous, Bernard